Nous sommes le 08/08/2020

Que représente l’industrie biologique en France ?

L'ambition d'atteindre 8 % de terres cultivées en bio d'ici 2021

En France, la sensibilisation écologique a permis un vrai développement de l'agriculture biologique, avec des progrès visibles en 2008 puis en 2014. Les exploitations ont misé dans un trio de tête : élevage bovin, viticulture et grandes cultures.

Pourtant, 93 % des terres agricoles restent en production conventionnelle. L'objectif 2017, louable, était donc de doubler d'ici 2021 la surface consacrée à l'agriculture biologique : un temps record.

Production biologique : la progression est encourageante

Le nombre des exploitations qui se sont converties atteint les 9,5%. Sous la pression des consommateurs, c'est du côté de l'élevage que le passage au bio est le plus élevé, notamment pour les œufs, mais pas seulement : légumes secs, maraîchage, plantes aromatiques, à parfum, ou médicinales se sont développées.

5% de nos achats alimentaires sont désormais bio.

En France, l'Occitanie domine avec 8100 fermes bio. En Europe, l'Autriche, la Suède et l'Estonie sont les plus dynamiques, tandis que l'Espagne, elle, parie sur la surface (2 millions d'hectares) pour son l'industrie biologique.

Autre article à lire : optimiser un blog sur l'écologie

A propos
Vous avez une idée d'article à nous proposer pour publier sur notre blog dédié à l'écologie ? N'hésitez pas à nous écrire afin de nous communiquer vos suggestions.